Voici une bonne résolution, se remettre au sport ! Mais avant de vous lancer, découvrez quelques recommandations pour y aboutir, car la reprise du sport suscite de prendre des précautions.

Y aller progressivement

Lorsque l’on désire se remettre au sport, la base, c’est d’augmenter l’intensité de l’entraînement progressivement et d’adopter une régularité en fonction de son âge et de sa constitution physique. 

Sachant qu’il est préférable de pratiquer une activité physique modérée trois fois par semaine, en alternant les exercices de renforcement musculaire et le cardio (vélo, marche, course à pied, saut à l’élastique, …), plutôt que de se lancer dans un effort intense un jour en particulier.

Besoins en vitamines et minéraux

Il est utile de faire le point sur vos apports en vitamines et minéraux, indispensables pour la santé, surtout pour exercer une activité physique; et ce, même si vous êtes en bonne santé.

Il est donc primordial d’avoir une alimentation saine et équilibré riches en divers nutriments.

Notamment, veillez à prévenir les carences entres autres en vitamines C , D, …

Le but étant d’éviter les risques de fracture, ou autres malaises quelconques… On peut éventuellement prendre un supplément naturel BIO , tel que la spiruline, le maca,…

Pour minimiser la fatigue et les crampes musculaires, le magnésium est le minéral indispensable. Les recommandations journalières s’élèvent à 350 mg chez la femme et 420 mg chez l’homme.  Les oligoéléments tels que le fer, le zinc, le  manganèse,…sont également essentiels pour pratiquer du sport en toute sécurité.

Se nourrir de protéines

L’organisme a besoin de protéines (un gramme par kilogramme de poids et par jour) pour éviter la fonte musculaire. Pour les sportifs, 1,7 g/kg/j est recommandé en cas de marathon ou de musculation.

Choisir une activité sportive

 

Il consiste de choisir une activité plaisante et proche du domicile et/ ou du travail afin d’y être assidu, motivé,…

Prendre conseil auprès de votre médecin

Il est par ailleurs conseillé, après 50 ans, de faire un bilan chez le cardiologue. En cas de surpoids ou de douleurs chroniques, l’avis d’un spécialiste permettra de choisir la bonne discipline.



N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir les derniers articles publiés sur le blog. À très bientôt sur Groupe Tijara. Peace !